Revue des initiatives locales de lutte contre l’exposition des populations aux perturbateurs endocriniens

 
 
 

Le projet

publié le 2 septembre 2020

La Région Île-de-France a signé en mars 2019la Charte « Villes et territoires sans Perturbateurs Endocriniens » (VTSPE). En 2020, la Région a confié à l’Observatoire Régional de Santé (ORS) une : « mission d’information, d’évaluation et de suivi des risques liés aux PE en Île-de-France portant sur les études en cours ou abouties menées en France ou dans le monde ».

Afin de répondre à cette demande, l’ORS propose de réaliser un portail d’information sur les Perturbateurs Endocriniens (PE). L’objectif principal de ce portail sera de renforcer l’information à destination de l’exécutif régional sur cette thématique mais aussi vers un public plus large : collectivités (départements, communes, communautés d’agglomérations), associations et société civile.

Les objectifs spécifiques de ce portail seront :
• De fournir un état des lieux des connaissances sur les effets sanitaires des perturbateurs endocriniens (mode d’action, sources d’exposition, populations vulnérables, principaux effets sur la santé) à l’aide d’une revue régulière de la littérature scientifique ;
• De suivre à l’aide d’indicateurs de santé l’évolution des principales pathologies liées à l’exposition aux PE telles que les cancers hormono-dépendants ou l’obésité ;
• De réaliser une veille bibliographique de la littérature scientifique afin de suivre les avancées de la recherche sur les PE : évaluations toxicologiques des substances, résultats des études épidémiologiques de cohortes nationales et internationales et de mettre à disposition sous forme de synthèses les résultats de ces travaux ;
• De réaliser une veille réglementaire ;
• D’accéder depuis une carte régionale cliquable à un benchmark des actions engagées en matière de lutte contre les PE, qu’elles soient menées par des collectivités territoriales (signataires ou non de la charte), des associations ou des organismes de recherche.

L’ORS a sollicité le réseau ÎSEE pour :
-  mutualiser et diffuser les informations connues par les adhérents sur les actions menées par tout type d’acteurs en lien avec les PE. Ces actions peuvent être très diverses : formation, information, recherche, analyses dans l’environnement, réduction de l’exposition, action sur les marchés publics…
-  aider à la construction des outils de recensement des pratiques (ex : questionnaire envoyé aux collectivités)

Le Réseau Environnement Santé (RES), à l’origine de la charte VTSPE, et l’ORS, mandaté par la Région pour réaliser le portail informatif, co-pilotent ce groupe-projet de manière à capitaliser sur les retours d’expérience des structures franciliennes et tout particulièrement ceux des collectivités signataires de la Charte.

Le RES, l’ORS et le Réseau ISEE s’associent pour développer un questionnaire qui vise à proposer une méthode originale de collecte des retours des collectivités dans leur lutte contre les perturbateurs endocriniens. Le questionnaire est à la fois un outil de collecte d’expériences (bilan) mais aussi un outil pour donner des idées d’actions aux collectivités (pour identifier les sources de contamination, pour communiquer, pour réduire l’exposition). Le questionnaire permet également de sonder les obstacles rencontrés et les besoins des collectivités (par exemple en formation).

Les données recueillies permettront d’alimenter

la rencontre du 17 novembre 2020 à Pantin, organisée par le CNFPT avec un partenariat fort du RES, ainsi que les ministères des solidarités et de la santé, de la transition écologique, et Santé publique France, sur le thème « Perturbateurs Endocriniens, quelles possibilités d’actions pour les collectivités » ?

• L’outil cartographique disponible sur le portail PE de l’ORS dont l’objectif est de promouvoir les bonnes pratiques mises en œuvre sur le territoire francilien.