Kit de sensibilisation à la qualité de l’air intérieur

 
 
 

Le projet

publié le 24 mars 2020

Dès le premier PNSE (2004-2008), l’air intérieur fut identifié comme un enjeu de santé publique important, pourtant la pratique de la médecine ne s’en préoccupe toujours qu’à la marge.

Aussi, le but initial du projet porté par le réseau ÎSÉE est de sensibiliser les professionnels de santé à la QAI. Nous nous focaliserons sur les médecins généralistes et certaines spécialités – pédiatrie, ORL, pneumologie, allergologie – afin d’améliorer la prise en charge des patients dont la thérapeutique a montré ses limites.

Le projet a pour ambition :

  • d’inciter le praticien, dans le cas de pathologies itératives, à s’interroger systématiquement sur l’environnement intérieur dans lequel son patient évolue ;
  • de mettre à disposition un support simple de recommandations vers lequel le professionnel peut renvoyer son patient.

Il s’agit d’un outil d’« empowerment » à destination des médecins - les généralistes et certains spécialistes (pneumologues, allergologues, ORL, pédiatres). Il prend la forme d’un kit constitué de deux supports – l’un pour les médecins, l’autre pour les patients.

  • Le support pour les médecins

Une fiche, comprenant une dizaine d’items, sensibilise les médecins à la prise en compte de critères environnementaux en vue d’améliorer le diagnostic de certains patients qui répondent peu à leur traitement. De cette manière, le praticien disposera d’indicateurs simples lui permettant de repérer, à partir d’un échange avec le patient, des pratiques ou des situations pouvant mettre en cause son environnement intérieur, et ainsi lui fournir quelques conseils généraux pour limiter son exposition. Cette méthode ne serait efficace qu’en cas d’expositions faciles à identifier.

Cette fiche sera mise à disposition sur les plateformes départementales de l’Ordre des médecins et diffuser via les listes de diffusion de l’Ordre et de l’URPS.

  • Le support pour les patients

Par ailleurs, nous proposons au médecin une fiche pratique où figurent des conseils à destination du patient, visant à diminuer son exposition aux polluants intérieurs. Elle

Pour participer à la réalisation de cet état des lieux, vous devez simplement être adhérent du réseau. Vous pourrez ainsi rejoindre l’équipe de membres du réseau déjà mobilisés issus des structures suivantes : l’AP-HP, l’Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique (APPA), le Ch de Melun, la Mutualité française Île-de-France, l’Observatoire Régional de Santé d’Île-de-France (ORS), l’Ordre des médecins d’IDF, le service santé environnement de la ville de Paris, le Dr Fabien Squinazi et WECF.


Télécharger :

  •  (format png - 19.8 ko - 24/03/2020)